Get Adobe Flash player
Chers amis Artisans, Commerçants et Entreprises vous avez dorénavant la possibilité de louer à l'année un encart publicitaire à l'entrée du Stade Gaston Vivas.

Panneau Sponsors

img_5678 - copie 2.jpg
Home Actualités Les campagnards à l'assaut de la ville

Les campagnards à l'assaut de la ville

Stade Beaumontois 35-27 Saint Sulpice la Pointe (MT:26-13)

Arbitrage:J Gouzenne LOR

Pour les vainqueurs: 7P(12, 21, 33, 39, 48, 65), et 2T Pays, 2E Ducasse(23), Blat(36)

Exclusions temporaires: Rachail(carton jaune, 15), Forlani(carton blanc, 43)

Pour les vaincus: 2P(22, 28) et 3T Luc Sirven, 3E Collectif(15), Gaunier(44), Luc Sirven(53)

Exclusions temporaires: Vincent (carton jaune, 48)

Stade Beaumontois Lomagne Rugby: Soriano, Butto, Pays, Prado, Blat, Rachou(o,cap), Gendre(m), Bouch, Ducasse, Allal, Forlani, Lafont; Rachail, C Manet, Héligon.

Sont entrés en cours de jeu: Bedouch, R Manet, Pueyo, Mankowski, Grosset, Battistella, Bégué.

Entraîneurs: F Decotte et S Taupiac

Saint Sulpice La Pointe: Lyet, Pignol, Dalla Puva, Luc Sirven, Léo Sirven, Bensalla,(o),Beneyton(m), Noyer, Carmouze, Gaunier, Gauthier(cap), Vincent, Bazet, Galy, Marty.

Sont entrés en cours de jeu: Jaud, Rachmann, Jaussely, Zahnd, Saunier, Duvignacq, Roos.

Entraîneurs: E Roca et G Segur

Une fois de plus, l'équipe réserve avait ouvert le chemin s'imposant 33-19 en lever de rideau, réalisant ce qui aurait pu être qualifié de rencontre parfaite, si l'équipe n'avait pas laissé échapper le bonus à la dernière seconde. En équipe première, le combat s'annonçait rude contre une formation tarnaise première de poule et qui avait perdu depuis bien longtemps l'âpre goût de la défaite. Comme tout à une fin, les beaumontois avaient à cœur de mettre un terme à cette dynamique positive de Saint Suplice, et de prouver que la "campagne" méritait cette position sur les hauteurs du classement. Pour autant, Beaumont ratait son entame, et par deux fois voyait sa mêlée sanctionnée en moins de cinq minutes. Les premières minutes semblaient une éternité face à un adversaire dès plus tonique, sûr de lui, et que l'on pourrait qualifier d'arragont en ce début de rencontre. Chambrer fait partie du jeu...Malgré la puissance tarnaise, le tableau d'affichage restait vierge, et c'est aux beaumontois que revenaient l'ouverture du score avec celui qui une nouvelle fois allait se montrer titanesque face aux poteaux Guillaume Pays. Les beaumontois rentraient définitivement dans le match, et lançait le jeu. Les premières chamailleries survenaient et dans l'incompréhension générale Rachail était seul sanctionné. Double sanction avec une pénaltouche qui suivait et qui portait les visiteurs dans l'enbut. Rageant! Pays recollait au score 6-10, réponse cinglante immédiate 6-13. Beaumont profitait d'une faute à la réception de l'engagement, Blat opportuniste s'échappait pour servir Ducasse qui finissait parfaitement le travail 13-10. L'intensité du match ne féblissait pas, les buteurs de Saint SU, puis de Beaumont, tous deux en réussite oeuvraient tour à tour. Mais l'avantage moral était pris juste avant la pause, avec un Micha Forlani une nouvelle fois impérial qui s'arrachait pour donner à Blat et sa légendaire course de vitesse 23-13, puis 26-13 à la pause.

D'expérience, les secondes mi temps sont un peu plus compliquées pour les lomagnols celle ci ne dérogera pas à la règle, bien qu'elle fut menée avec intelligence et calme et ce malgré le retour de l'adversaire.

Comme une certitude, difficile de débuter plus mal, une nouvelle fois Beaumont se retrouvait sanctionné, et se retrouvait en infériorité numérique. Sur la mêlée qui suivait, le demi de mêlée tarnais remettait intérieur pour Gaunier qui permettait à son groupe de revenir 26-20.

Une nouvelle faute sur les locaux enfin sanctionnés par un carton jaune, et Pays enquillait. Les visiteurs ne lâchaient rien. A proximité de la ligne Beaumontoise, les tarnais jouaient par deux fois rapidement, la seconde était la bonne, le référé accordant l'essai sous le courroux des tribunes beaumontoises 29-27, restait alors 25 minutes de jeu. Les tarn et garonnais allaient tirés les barbelés et s'appliqués pour ne rien concéder de plus à cet adversaire. Mission accomplie, avec de surcroit deux pénalités supplémentaires de Pays 35-27.

Et maintenant? On peut dire que la qualification est assurée, un dimanche de repos avant la réception de Tournon, jour de la grande fête des anciens.

Les beaumontois ont perdu sur blessure Prado, la série continue

 

Partenaires

  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Image au hasard

logo_CMPR_couleurs.jpg