Get Adobe Flash player

Assemblée Générale du SBLR

L'assemblée générale du Stade Beaumontois Lomagne Rugby se déroulera le jeudi 8 juin à 20h au club house.
Home Actualités Héroïques Beaumontois

Héroïques Beaumontois

Coarraze Nay 13-9 (MT:13-9)

Arbitrage de N Bridoux Comité Basque Landes

Pour les vainqueurs: 2P (5,31)Mariet, 1E collectif (11), 1T Mariet(12)

Exclusions temporaires: Uthurralt(carton jaune, 20è), Ramou(carton blanc, 28è)

Pour les vaincus: 3P Roussel(2, 23, 29)

Exclusions temporaires: Dabat Payou(carton blanc, 43è), Landry(carton blanc, 68è)

Coarraze Nay: Dourau, Mariet, PA Coustarot, Ginesta, Gouaillaroou, Langle(o), Baget(m), Ziegler, Ompraret, PI Coustarot, Uthurralt, Cazenave, Ramou, Montauban(cap), Elmorry.

Sont entrés en cours de jeu: Gautier, Seyres, Voisin, Boué, Cap, Coupeau, Lanot.

Entraîneurs: S Zampar et J Andre

Stade Beaumontois Lomagne Rugby: Pays, Nicosia, Michon, Barbe, Magne, Loukili(o), Roussel(m), Alunni-Bravi, Landry(cap), Allal, Dabat-Payou, Maccari, Manet, Baron, Rachail.

Sont entrés en cours de jeu: Héligon, Bedouch, Aragon, Ducasse, Parriel, Thau, Cazorla.

Entraîneurs: F Decotte et S Taupiac

En se déplaçant à Nay, les beaumontois avaient pleinement conscience du lourd combat qui les attendait. Victorieux à domicile 29-18, les équipiers de Landry par leur prestation avaient pris de court une formation béarnaise qui avaient d'autres ambitions qu'une défaite en Lomagne. Une victoire, un goalaverage favorable de onze points, finalement peu face à un groupe invaincu à domicile et à la réputation de ne rien lâcher. L'ouverture du score revenait à Roussel 3-0, Mariet répliquait immédiatement 3-3. Les locaux faisaient feu de tout bois, et à peine à plus de dix minutes de jeu, une faute beaumontoise permettait la pénal touche qui parfaitement maîtrisée permettait au maul béarnais de franchir la ligne beaumontoise 10-3. Douche aussi glacée que l'eau qui commençait à tomber sans discontinuer. Pour autant, pas décontenancer le groupe visiteur partait à la "guerre", et prenait le jeu en main. Malheureusement, trois points étaient laissés au pied, et une pénaltouche parfaitement placée était vendangée. Il fallait s'en remettre à la botte de Roussel qui à la demi heure de jeu permettait à son groupe de coller au score 10-6. Le temps fort beaumontois continuait, Dabat-Payou surgissait surprenant ses adversaires, repris sur les 22, le ballon était écarté, le surnombre crée, une passe sautée non assuré et l'essai assassin tout fait, échouait. Finalement seul Roussel scorait 10-9. Trop souvent à la faute, les locaux perdaient leur solide pilier. Pour autant c'est dans ce temps là, que Coarraze Nay accroissait le score 13-9 à la pause. La seconde mi temps s'annonçait d'emblée compliquée pour le camps beaumontois pris d'assaut par leurs féroces adversaires. Pour autant, les hommes de Zampar et Andre échouaient par deux fois dans leur duel face aux poteaux. Pas plus de réussite sur une touche de pénalité qui échouait dans l'enbut. Le temps filait, les beaumontois n'étaient alors qu'à un essai transformé du retour de leurs adversaires, essai qui en cas d'égalité donnerait la victoire aux béarnais. La pression montait, Beaumont perdait Landry sur carton blanc à dix minutes du coup de sifflet final. Terrible! Pour autant, la défense beaumontoise ne lâchait rien, et attendait avec impatience le retour de son capitaine. Les dernières minutes étaient terribles nerveusement. Coarraze enchainait les actions au pied de la ligne beaumontoise, et les plus pessimistes beaumontois voyaient déjà la qualification s'envolée dans ces interminables arrêts de jeu. Les tarn et garonnais ne se démobilisaient pas et se montraient héroïques provoquant la faute de main de leurs adversaires, et le coup de sifflet final libérateur de l'arbitre. La défaite certes mais la qualification en seizième de finale inespérée.

Et maintenant? Les beaumontois attendaient le Racing Club Montalbanais pour une fête mémorable, c'est finalement l'entente Miélan Mirande qui sera leur prochain adversaire. Au delà du 16è de finale, ce match là sera celui de l'accession en fédérale 2 et se jouera entre Beaumont cinquième de poule et des Gersois sixièmes tout simplement hallucinant.

Logiquement, les beaumontois devraient se déplacer en premier.

Anthony Alunni Bravi plus haut grâce au soutien de Loic Maccari & du capitaine David Landry.

Anthony Baron à la lutte pour arracher l'ovale.

 

 

Partenaires

  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Image au hasard

logoffr.jpg