Get Adobe Flash player
Home Actualités Un derby pas volé pour les Beaumontois

Un derby pas volé pour les Beaumontois

Négrepelisse 7 - Beaumont 16

A Nègrepelisse (stade Jean-Fleury). Arbitre : M. Alberic Lascou (Périgord-Agenais).

MT : 0-13.

Vainqueurs : 1 E Héligon (40); 1 T et 3 P ( 3, 8, 75) Pays.

Vaincus :1 E Laviale (65); 1 T Rous.

SPORTING CLUB NEGREPELISSE: Folghera, Monté, Platek, Diarra, Laviale, (o) Rous, (m) Circelli, Este (cap), Raisseguier, Prunes, Santerre, Munoz, Allaire-Snela, Psychala, Bottarelli.

Sont entrés en cours de jeu: Sokoloff, Y. Beaudonnet, Pahoa, Marcel, Pécharman, Rousselon, Antunes.

Entraineurs: Charly Platek, Amédée Domenech et Adrien Figueirédo.

Exclu.tempo: Munoz (40, carton blanc).

STADE BEAUMONTOIS LOMAGNE RUGBY: Thau, Nicosia, Pays, Magne, Michon, (o) Loukili, (m) Roussel, Aluni-Brani, Landry (cap), Allal, Dabat-Payou, Guirbal, Manet, Héligon, Bedouch.

Sont entrés en cours de jeu: Baron, Gaydou, Maccari, Ducasse, Cazorla, Pariel, Barbe.

Entraîneurs: Frédéric Decotte et Sébastien Taupiac.

Exclu.tempo: Aluni-Brani (45, carton jaune).

Fédérales 3B. Nègrepelisse-Beaumont de Lomagne : 27-3.

Dans ce derby parfaitement correct, les Lomagnols, qui ont toujours mené à la marque, n'ont pas usurpé leur succès face à des «Diables rouge» bien pâles en ce dimanche pluvieux. Dès la deuxième minute le buteur Guillaume Pays ouvrait la marque pour son équipe et on sentait des locaux pas vraiment dans leurs souliers, fébriles sur les chandelles. Forts de cette dynamique, les coéquipiers de David Landry attaquaient à tout va dans le camp nègrepelissien. Une nouvelle fois les «Rouges et blanc» se mettaient à la faute (0-6, 8e). Par la suite les joueurs de Frédéric Decotte et Sébastien Taupiac domineront de façon sporadique sans pour autant pouvoir franchir le rideau défensif des Nègrepelissiens. Ces derniers reprenaient tout de même du poil de la bête mais pas de quoi enthousiasmer le très nombreux public venu assister à ce derby. On s'acheminait vers un 6 à 0 pour Beaumont (ce qui paraissait bien minime avec l'avantage du vent) mais c'était sans compter sur l'abnégation des Beaumontois qui réussissaient à marquer un bel essai sur un ballon porté consécutif à une pénal touche. (0-13, 40e). Les affaires paraissaient bien mal engagées pour les hommes des présidents Gérard Vidallet et Yoan Lafond, mais cette fois, on pensait qu'avec l'appui d'Eole rien n'était pour autant perdu.

Les locaux ne feront que rêver à un retour...

Lors du second acte les «Diables rouge» vont bien retrouver des couleurs, les avants enclencheront quelques ballons portés ; malheureusement leurs initiatives seront vouées à l'échec. L'espoir revint toutefois avec un essai plein d'à-propos de l'ailier Alexandre Laviale sur un judicieux coup de pied à suivre d'Aurélien Rous (7-13, 65e). On se mit à rêver, autour de Jean Fleury, d'un possible retournement de situation. Que nenni puisque les Lomagnols vont accentuer leur avance par le redoutable buteur Guillaume Pays. Le score en restait là au grand dam des Nègrepelissiens qui avaient perdu de leur superbe face à des Lomagnols qui ont mérité leur succès.

Et maintenant.

Les Nègrepelissiens se rendront dimanche prochain à Saint-Sulpice alors que les Beaumontois recevront les leaders du Toec-Toac.

Vestiaires

Jérémy Roussel (demi de mêlée de Beaumont) : «On s'était dit avant le match qu'on n'avait rien à perdre et qu'on avait les moyens, si on y croyait, de faire un coup tous ensemble. On a été rigoureux, on a écouté les consignes des entraîneurs. Le résultat est là ; on est très satisfait».

Frédéric Decotte (entraîneur de Beaumont) : «On s'est rendu compte depuis quelques dimanches que même face aux grosses équipes on ne lâchait rien. Ce dimanche, on a eu la maîtrise sur l'ensemble du match. C'était un bon derby disputé dans un très bon esprit. Si on peut gagner une place au classement, ce sera le bonheur».

Adrien Figuéreido (entraîneur de Nègrepelisse) : «Ce ne sont pas les absences qui nous ont fait perdre. On a une philosophie où tout le monde est aussi bon que l'autre et personne n'est indétrônable. Sauf que, voilà, on a subi ; ils ont été meilleurs que nous, ils avaient plus d'envie. À nos joueurs de rebondir ou de subir».

Aurélien Rous (demi-d'ouverture de Nègrepelisse) : «On a manqué d'intelligence de jeu. En touche on s'est fait contrer ; quand on n'est pas bon en conquête cela devient plus compliqué».

Propos recueillis par Gérard Senes "La Dépêche du Midi"

Partenaires

  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Image au hasard

bonnenaniereG2 - Copie.jpg