Get Adobe Flash player
Home Actualités Beaumont fait trembler l'ogre Racing Montauban

Beaumont fait trembler l'ogre Racing Montauban

BEAUMONT 16 - 17 RACING MONTAUBAN

A Beaumont-de-Lomagne (stade Gaston-Vivas). Arbitre : M. Benoît Patrick (Périgord-Agenais). MT : 6-10.

Vainqueurs: 2 E Capmas(25, 55); 2 T et 1 P (15) Lacombe.

Vaincus: 1 E Th. Nicosia (51) ; 1 T Roussel ; 3 P Parriel (13, 19), Roussel (66).

STADE BEAUMONTOIS LOMAGNE RUGBY: Malbreil, Nicosia, Pays, Barbe, Cappelerri, (o) Parriel, (m) Roussel, Landry(cap), Ducasse, Allal, Dabat-Payou, Guirbal, Manet, Baron, Bedouch.

Sont entrés en cours de jeu : Rachail, Héligon, Aragon, Maccari, Alunni-Bravi, Cazorla, Loukili.

Entraineurs : Sébastien Taupiac et Frédéric Decotte.

Exclu. tempo : Bedouch(23, carton blanc).

RACING CLUB MONTAUBAN: Lacombe, Boropert, T. Garcia, Fauque, Nicosia, (o) Laplace Rouge, (m) C. Garcia(m), Allouis, Brassac, Michaudon, Forano, Lacassagne, Valette, Capmas(cap), Ducasse.

Sont entrés en cours de jeu : Vayssie, Gayet, Montet, Banzato, Gairaud, Santini, Bessieres.

Entraineurs : J. Balaguer et L. Duberos.

Exclu. tempo: Capmas (36, carton blanc), Gayet (53, carton jaune), Forano (64, carton blanc).

Equipes réserves: Le Racing aussi de peu. Si pour les équipes premières la lutte fut serrée, ce fut également le cas pour les équipes réserves. Finalement, c'est le Racing qui est également sorti vainqueur mais les Beaumontois se sont accrochés, perdant de cinq petits points (6-11).

Le championnat de France de Fédérale 3 possède cette saison la particularité remarquable d'être celui des derbies tarn-et-garonnais avec pas moins de trois des dix clubs de la poule 14 issus de ce département. C'est une chance pour les trésoriers et un ravissement pour les supporters. C'était donc un nouveau jour de derby, hier, à Beaumont-de-Lomagne. Les Beaumontois recevaient le leader invaincu de la poule le Racing Club Montalbanais qui lors du match aller s'était imposé à Bagatelle (37-3). Match d'autant plus important que les Lomagnols flirtent avec la zone de qualification. Si le week-end dernier, les visiteurs avaient repris victorieusement après une longue trêve de près de deux mois, les locaux avaient vu leur match à Bon-Encontre reporté. Et donc un vrai manque de compétition évident. Restait à savoir si cela aurait une conséquence. D'entrée on sent que les deux équipes sont prêtes à s'engager sans retenue. L'ambiance est à son paroxysme dans la tribune. Julien Lacombe échouera sur sa première tentative des 40 mètres ; par contre Benjamin Parriel ne tremblera pas quelques minutes plus tard pour ouvrir la marque. L'arrière montalbanais passe sa deuxième tentative pour l'égalisation en suivant. Dès lors des Beaumontois euphoriques jouent à la main et mettent le feu au terrain. Mais le Racing n'est pas un leader invaincu par hasard et va réagir avec calme et pragmatisme et, en supériorité numérique, le capitaine Thomas Capmas marque en force le premier essai du match. Les locaux continuent mais malheureusement en fin de première mi-temps Benjamin Parriel manquera de réussite pour faire repasser son équipe en tête. Les supporters locaux regrettaient que l'arbitre n'ait pas permis de jouer une mêlée. À la pause, à 10 à 6 pour les visiteurs, tout restait possible.

La grosse envie beaumontoise

En supériorité numérique Beaumont-de-Lomagne reprend très fort la deuxième mi-temps. Ils ne parviendront pas à marquer avant le retour du capitaine visiteur pour quelques fautes de main venant faire échouer des actions bien initiées. Comme pour bien montrer que les Lomagnols ne gagneraient pas au pied, Guillaume Pays rate sa première tentative de pénalité. Cette vérité entendue, Thomas Nicosia allait prendre ses responsabilités avec un débordement sur son aile droite pour un superbe essai. Passé en infériorité numérique cela n'empêche pas Montauban de réagir du tac-au-tac pour l'essai plein d'envie de Valette. À l'heure du jeu, rien n'était fait (17-13). Pour accentuer le suspense Jérémy Roussel passe la pénalité de tous les espoirs (17-16, 66e). Ce sera la dernière… Ce derby aura été le genre de match intense et agréable à suivre où les deux équipes avaient les moyens de gagner et qui laisse beaucoup d'amertume à celui qui l'a perdu. Montauban reste leader invaincu et Beaumont-de-Lomagne a montré qu'il en fera trembler d'autres cette saison.

Blessés: Président mais pas que. Jean-François Garrigues n'est pas que le coprésident du Racing. Ostéo de profession, il est intervenu à de nombreuses reprises auprès des joueurs blessés hier. Le club de Beaumont tient d'ailleurs à le remercier chaleureusement pour ce geste.

Retrouvailles: Fraternelles. Cette rencontre fut l'occasion pour les frères Nicosia (notre photo) mais aussi les frères Ducasse de se retrouver, chacun jouant dans une équipe différente.

«Un match avec une belle intensité»

David Landry (capitaine de Beaumont): «Je suis déçu pour l'équipe et le groupe. On avait envie d'être les premiers à battre le Racing Club Montalbanais. On a réussi à les faire douter. Il nous a manqué le petit plus qui fait basculer un match. On a manqué 15 points au pied, c'est rédhibitoire depuis le début de la saison. Il y a eu beaucoup d'engagement des deux équipes et cela aurait pu basculer de notre côté».

Thomas Nicosia (ailier de Beaumont): «On n'est pas passé loin de la victoire. Il nous aurait fallu un peu plus de réussite au pied pour cela soit possible. On a montré que l'on a des valeurs bien au-dessus de la cinquième place. Je regrette tous nos blessés. Mon essai revient à toute la classe de notre capitaine David Landry qui a eu le mouvement parfait. Cela nous a été préjudiciable même si le Racing n'a rien montré. C'est dommage. Je suis fier des joueurs de Beaumont qui ont fait briller les couleurs de notre ville et cela est important».

Alain Sencey (président de Beaumont): «On a vécu un super derby dans un engagement total, sans le moindre mauvais geste. Malheureusement on perd quatre joueurs sur des blessures musculaires dues au manque de compétition. On ne peut qu'avoir des regrets. On a peut-être fait le meilleur match de la saison et cela laisse présager de bonnes choses pour la suite».

Fabien Allouis (troisième ligne du Racing): «Un très bon derby. Cela fait plaisir de jouer un match de cette intensité en Fédérale 3. Cela a été âpre et difficile et cela fait du bien au moral. Il faut continuer dans notre objectif défini au match par match sans se prendre la tête».

Laurent Dubéros (entraîneur du Racing): «On connaissait les valeurs de Beaumont et on les a vues. Malgré un tel adversaire, on a réussi à gagner d'un point. Je signe de suite pour gagner tous les matchs à l'extérieur d'un point. Bravo aux joueurs. On est sur onze victoires».

Julien Michaudon (troisième ligne du Racing): «Très heureux d'avoir gagné dans ce contexte face à une belle équipe de Beaumont-de-Lomagne qu'il faut féliciter».

Jean-François Garrigues (président du Racing): «Cela a été un match très compliqué. On a été vaillants et on s'est rattrapés par rapport à notre prestation du week-end dernier à Bagatelle. On ne peut qu'être fier des joueurs».

article réalisé par Rémi-Constant Belrepayre.

Un derby de très grande qualité disputé une nouvelle fois devant la grande foule, hier, au stade Gaston-Vivas./ Photos DDM, Virginie Deprince.

Les frères Nicosia

Partenaires

  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Image au hasard

bonnenaniereG2 - Copie.jpg