Get Adobe Flash player
Home Actualités Beaumont si près puis si loin

Beaumont si près puis si loin

Dix petites minutes, voilà le temps qu'il aura fallu aux Beaumontois, tant à l'aller qu'au retour, pour saborder chacun de leur match. Menés 26-6 à Laroque, les équipiers de Landry le savaient, il fallait sortir un très grand match à Beaumont pour espérer rafler un billet pour la finale. Loin d'être favoris et déjà enterrés par bon nombre, les Lomagnols auront pourtant failli inverser la tendance, offrant pendant 65 minutes un spectacle réjouissant. Les Tarn-et-Garonnais débutaient leur match déterminés, combatifs et avec une volonté farouche de produire du jeu. Pour autant, l'ouverture du score revenait aux visiteurs et à la botte de Picheric aussi impérial que dimanche dernier (3-0). Roussel répliquait (3-3). Laroque, sur le coup d'envoi, envoyait le ballon en direction de l'ailier beaumontois Cappelleri qui était à la réception. La fougue du jeune Beaumontois surprenait ses adversaires qu'il prenait de vitesse sur son coup de pied à suivre. Beaumont menait alors 10 à 3. Quelques fautes de mains saccadaient un temps le jeu, Roussel enquillait (13-3) mais Laroque qui ne lâchait rien recollait juste avant la mi-temps, 16 à 6. Beaumont reprenait avec la même envie, Roussel échouait dans son duel face aux poteaux, mais le score évoluait tout de même grâce à un très bon temps de jeu beaumontois et une circulation parfaite du ballon jusqu'à Piek qui signait le second essai de ses troupes : 18-6. Puis 18-9. Et enfin 21-9. Restait alors une demi-heure à jouer, Laroque subissait la pression de ses hôtes et le public beaumontois commençait sérieusement à croire à l'exploit vu la physionomie de la rencontre. Les attaques beaumontoises s'enchaînaient, il ne restait plus qu'à attendre une nouvelle faille dans la défense adverse sans précipitation. Malheureusement, à la 63e minute de jeu, Ducasse sortait sur carton jaune, Laroque profitait de la pénal touche et de la supériorité numérique de son pack pour inscrire l'essai assassin, 16-21. Laroque retrouvait toutes ses couleurs et, sur un ballon beaumontois dégagé comme au match aller, Tami Berezigua crucifiait les Beaumontois qui, de l'exploit, passent au match catastrophe, en s'inclinant à domicile sur le score de 21 à 23.

Partenaires

  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Image au hasard

la depeche.jpg