Get Adobe Flash player
Home Actualités Beaumont au pied du mur

Beaumont au pied du mur

Entente Sportive Laroque Belesta 26 - Stade Beaumontois 6 (Mi temps 20-6)

Arbitrage A Darche MPY

Pour les vainqueurs: 2E Tami Berezigua(30), N Riviere(39), 3P(10, 51,52), 2T(31, 40), 1D Picheric

Exclusions temporaires: N Rivière (carton jaune, 44), Dejean(carton blanc, 67)

Pour les vaincus : 2P Cazorla (20,29)

Es Laroque Belesta: Cathala, Guenec, Tami Berezigua, Gallelo, Rouger, Picheric(o), Biscay(m), Puigserver(cap), N Rivière, Cailloux, Riveslange, J Tartie, Barthez, Chaubet, Magnac.

Sont entrés en cours de jeu: Bendrell, Mouty, Vidal, J Rivière, Dejean, Catala, D Tartie.

Entraîneurs : Mico et Loze

Stade Beaumontois: Thau, Cappelleri, Cussat, Magne, NIcosia, Boutines(o), Cazorla, Dabat-Payou, Alunni-Bravi, Allal(cap), Bottarelli, Guirbal, Manet, Baron, Bedouch.

Sont entrés en cours de jeu: Rachail, Héligon, Gaydou, Romanettto, Ducasse, Roussel, Sazy.

Entraîneurs : Decotte et Taupiac

Laroque Belesta qui en phase qualificative s'était heurté par deux fois aux Beaumontois, n'avait donc en ce jour de demi finale rien à perdre, et c'est une formation décomplexée et ultra déterminée qui déboulait devant un public très nombreux et complètement acquis à leur cause. Le public Beaumontois pourtant habitué à donner de la voix et à se déplacer en nombre se retrouvait encadré de part en part par de très nombreux locaux.

Beaumont semblait bien débuté son match, mais après dix bonnes minutes de jeu, et aucun point inscrit, c'est les locaux qui prenaient le match en main, et qui des leur première attaque échouaient de peu au pied de la ligne. Faute beaumontoise, Picheric ouvrait le score 3-0,lucide il claquait un drop en suivant 6-0. Pour autant, Beaumont réagissait et recollait aussitôt au score par Cazorla 6-6. Il fallait attendre la demi heure de jeu pour assister à ce qui allait s'avérer comme le tournant du match, les Beaumontois se faisaient emporter par les solides avants locaux, le ballon sortait pour un coup de pied transversal vers l'aile Tami Berezigua se jetait sur le ballon tombé dans l'enbut Beaumontois 13-6. Un coup de fouet pour les ariégeois qui faisaient feu de tout bois face à des Beaumontois dépassés, un ballon rapidement écarté et Rivière se retrouvait isolé pour le second essai 20-6, douche froide dans les rangs Beaumontois, sans compter que en confiance, sur le coup d'envoi, Laroque se créait une troisième occasion d'essai mais échouait de peu. Les Beaumontois se faisaient remonter les pendules à la mi temps et semblaient partis avec de meilleures intentions, mais les locaux gardaient leur sang froid et enquillait 6 points supplémentaires coup sur coup 26-6. Les efforts beaumontois étaient récompensés par l'essai de Cappelleri validé par l'arbitre puis invalidé par l'arbitre de touche. Beaumontois poussait, Laroque enchaînait les fautes et les pénalités, pas une fois le référé ne prendra la direction des perches. Beaumont s'entêtera à recoller au score par un essai qui ne viendra jamais au détriment d'éventuel points au pied qui aurait permis de réduire le score.

Et maintenant? si les Beaumontois veulent une finale et une accession en fédérale, il faudra se remobiliser et vaincre soit par 21 points d'écart soit avec le bonus offensif. Il n'y a désormais plus rien à perdre.

Alain Sancey (co président): la meilleure équipe a gagné, ils ont fait une grosse première mi temps et ils nous ont pris de partout. Le manque de notre capitaine a été préjudiciable pour nous. Malgré cela, on avait la place de recoller au score en seconde mi temps, mais je trouve qu'on a trop insisté sur les touches, on a deux ou trois pénalités qui si elles avaient été tentées auraient pu nous permettre d'inscrire six ou neuf points de plus, à la sortie le score aurait été plus serré. Il y a un match retour, on essaiera de prendre le bonus à la maison.

Grégory Allal(capitaine): on fait une bonne entame, on joue un quart d'heure et puis après on lâche prise, on les laisse dérouler leur jeu, et on les regarde jouer et on les laisse faire toute la première mi temps! On réagit bien en seconde mi temps, mais il y a des erreurs d'arbitrage, un essai refusé, un essai de pénalité qui vient pas, on arrive pas à scorer, et le score en est là, on verra au match retour.

Yannick Delahaye (secrétaire): la meilleure équipe l'emporte, Laroque a fait son match, déterminé, lucide et maître du jeu au pied. Nous on regarde le wagon passé en première mi temps, et on réagit en seconde! Pour autant aucun point marqué, on nous refuse un essai, Laroque est pénalisé quatre ou cinq fois dans ses 22 et on attend toujours l'essai de pénalité, qui aurait permis de réduire le score. Ce soir il y a quatre à zéro, ils n'ont pas pris le bonus offensif, il reste une porte ouverte, à nous de réagir, il n'y a plus de pression à avoir, on a désormais rien à perdre, que chacun se comporte en grand garçon et prépare au mieux ce retour devant notre public.

Partenaires

  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator

Image au hasard

logo_CMPR_couleurs.jpg